Féroé: marcophilie

Les correspondances avec le Danemark sont aléatoires :

Février – mai 1941 : via Londres, New-York, Lisbonne et Munich

16 avril-31 mai 41 : Courrier direct entre les 2 pays. Les philatélistes danois ont envoyé beaucoup de lettres vers les iles Féroé, probablement pour obtenir des timbres surchargés dans les iles. Mais de nombreuses lettres ont été saisies par les anglais, qui les ont mis en vente sur le marché philatélique. Les lettres non saisies portent la double censure anglaise et allemande.

Juillet 42 à 1944 : les anglais censurent le courrier civil posté depuis l’ile de Vaago, en raison de la construction d’un aéroport militaire. Cachet sur 2 lignes Opened by / military censor.

Sinon, le courrier entrant ou sortant des iles transitait par l’Angleterre, où il était censuré

Aout 43 ; les américains censurent le courrier pour les élections des pêcheurs des iles Féroé dont les bateaux  se trouvent en Islande. Les américains censurent le courrier (depuis leurs bases islandaises), les lettres sont transportées dans les iles Féroé ou elles sont affranchies et oblitérées.

On trouve des lettres expédiés en mars Avril 40 depuis le Danemark destinées aux iles revêtues d’un cachet « retour au destinataire »

Toujours en mars 40, des courriers spéciaux  entre les administrations des 2 territoires sont revêtus d’un cachet « statsministeriet »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.