Birmanie : contexte historique

Les japonais étaient intéressés par la Birmanie pour couper le ravitaillement de la Chine (la route de la Birmanie) et couper l’approvisionnement en caoutchouc des alliés. Ils tentèrent même, sans succès, des incursions en Inde.

Fin 41, Aung San crée l’Armée pour l’indépendance birmane (AIB), avec l’aide des japonais, qui deviendra l’Armée Nationale Birmane (ANB) lors de la pseudo-indépendance birmane le 1er aout 1943.

Auparavant, entre janvier et mai 42, les japonais avaient conquis le territoire birman et chassé les soldats anglais (7 mars 42 : prise de Rangoon). Des soldats de l’AIB et 3000 môns aideront les japonais.

Il est à noter que les thaïlandais, alliés des japonais, profitent de la situation pour occuper une partie du territoire birman (dans les Etats Shan). Je ne sais pas si des timbres thaïlandais ont été utilisés dans cette région (autour de la ville de Kengtung)

 Mais l’ANB se révolta contre les japonais le 27 mars 45 (pour rejoindre les alliés !). Les japonais quittent le pays en mai 45, suite à diverses offensives alliées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.