Asie : tourisme mémoriel

Même si nous connaissons mieux les sites européens, pour pouvoir les visiter facilement, l’Asie du Sud Est possède de nombreux sites historiques, mais peu de musées.

Thaïlande

Région de Kanchanaburi (pont de la rivière Kwai)

Les troupes japonaises ont occupées le pays de 1942 à 1945, même s’il n’y a pas eu vraiment de combats entre les deux pays. Le site le plus connu est bien sûr le pont de la rivière Kwaï, construit par des prisonniers européens et des « esclaves » asiatiques. La voie ferrée construite par les japonais devait relier la voie Singapour-Bangkok au réseau birman. La voie ferrée est actuellement utilisable jusqu’à la gare de Nam Tok, située à quelques dizaines de km de la frontière birmane (le tronçon au delà de Nam Tok a été détruit après la guerre). Outre la voie ferrée et le pont proprement dit, on peut visiter des cimetières militaires (des alliés), et un musée construit par les australiens (hellfire pass), montrant les terribles conditions de travail des POW/Travailleurs « volontaires ». Pour la visite, le mieux est d’aller à Kanchanaburi en bus (environ 2 heures de Bangkok). Le pont est à la sortie de la ville. Il y a quelques trains tous les jours jusqu’à Nam Tok, mais un taxi sera nécessaire pour aller visiter le Hellfire pass museum.

Région de Chiang Mai

Au Nord-est de la Thaïlande, on trouve aussi un pont, routier cette fois, construit par les japonais pour communiquer avec le Nord-ouest de la Birmanie et un musée sur la présence japonaise en Thaïlande pendant le 2ème guerre, musée construit par…les japonais.

Taïwan

Peu de souvenirs de la seconde guerre dans ce pays annexé depuis 50 ans par les japonais. J’ai quand même vu dans les environs de Taipei un site où les hydravions étaient ravitaillés et, près des bains, une belle résidence qui servait à héberger les kamikazes et qui a servi, après la guerre, de résidence surveillée au « Pétain local »

 

Birmanie

Ce territoire, colonie anglaise, ayant été envahi par les japonais, on trouve de nombreux cimetières militaires (entre autre à Rangoon) gérés par le Commonwealth.

A ma connaissance, le seul musée sur la seconde guerre se trouve à l’autre extrémité de la voie ferrée « Death Railway » reliant la Thaïlande à la Birmanie. Plus précisément à Thahbyuzayat, accessible en taxi depuis l’ancienne capitale (au 19ème siècle): Moulmeim. Ce musée est récent: quelques photos jaunies, des mannequins en »situation ». Émouvant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.