République tchèque

Prague

Pas de musée consacré à la seconde guerre, sauf dans l’ancien ghetto juif où des dessins d’enfants de TEREZIN sont exposés. Suite au livre de Binet (HHH) et au film, j’ai voulu aller voir l’église où les assassins de Reinhard Heydrich se sont réfugiés avant d’être massacrés, l’église St Cyrille

Lidice. En mesure de rétorsion de l’assassinat de Reinhard Heydrich, les allemands ont totalement rasé le village de Lidice (et tué ou déporté es habitants)

Térezin (Theresienstadt en allemand)

Facilement accessible depuis Prague. Deux parties : une forteresse militaire (gérée par la Gestapo), transformée en camp de concentration pour, entre autre, des prisonniers politiques, et, à 1 ou 2 km, le ghetto « modèle » (il servait de propagande pour les nazis : films, visite de la croix rouge…) dans lequel était regroupé des juifs provenant de toute l’Europe, en particulier des intellectuels avant leur déportation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.