Ukraine sub-carpathique

(nouveau nom de La Ruthénie à partir de novembre 38).

Cette province tchécoslovaque déclare son indépendance le 14 mars 39 au soir. Le lendemain, le stock de timbres (Yvert  Tchécoslovaquie n° 354) est mis en vente à la poste de Chust (nom allemand, Khust en slovaque, Huzst en hongrois) pendant quelques heures (les troupes hongroises occupant la ville le 15 mars). La région est annexée par la Hongrie et utilise les timbres hongrois, tout comme les territoires que la Hongrie annexe après l’invasion d’une partie du territoire slovaque le 22 mars 39.

En octobre 1944, un gouvernement provisoire s’installe à Khust qui vient d’être libéré par l’armée rouge.

Il émet une quarantaine de timbres (timbres hongrois surchargés CSP  1944 ou CSR). (les timbres ci-dessous sont des extraits d’un site internet spécialisé sur les timbres d’Ukraine) :

Ce gouvernement s’installe ensuite à Kosice en janvier 45. La Russie impose alors un gouvernement communiste (NRZU) dans cette région, qui émet plus de 110 timbres (timbres hongrois surchargés en ukrainien et, à partir de mai 1945, timbres spécifiques : chaines brisées).

 

Fin 45, la Russie annexe officiellement la majorité de la région. Les timbres russes sont alors utilisés dès début décembre (les timbres provisoires d’Ukraine sub-carpathique seront encore utilisés jusqu’en janvier 1946). Les correspondances sont censurées.

En plus des timbres spécifiques ou surchargés, de nombreuses marques postales plus ou moins commémoratives ont été utilisées en 44-45

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.