Indochine : marcophilie 39-46

Plan Trafic postal Correspondances avec la métropole Correspondances militaires Marques civiles Censures Indochinois en France à 10- autres Pour plus d’information, vous pouvez visiter le site histoire-et-philatélie.fr 1 Trafic postal Malgré la guerre, les bombardements américains, l’arrêt des vols commerciaux, le trafic postal (à l’intérieur du pays) fonctionnera jusqu’à la fin de la guerre. L’achèvement […]

Indochine: timbres 1939-1945

Dans le souci de maintenir la souveraineté, l’autorité et le prestige de la France, les émissions philatéliques (ainsi que les marques postales) font preuve d’un « maréchalisme » exacerbé (révolution nationale, secours national…). Coupée de l’approvisionnement de timbres imprimés en France, l’Indochine doit réaliser sur place ses propres émissions, à partir d’octobre 1941. En aout 44, l’Amiral […]

Birmanie : contexte historique

Les japonais étaient intéressés par la Birmanie pour couper le ravitaillement de la Chine (la route de la Birmanie) et couper l’approvisionnement en caoutchouc des alliés. Ils tentèrent même, sans succès, des incursions en Inde. Fin 41, Aung San crée l’Armée pour l’indépendance birmane (AIB), avec l’aide des japonais, qui deviendra l’Armée Nationale Birmane (ANB) […]

Birmanie : période guerre

Dès l’invasion japonaise, début 1942, de nombreux timbres ont été émis : leur usage était soit local, soit pour la totalité du pays. Au début, des timbres birmans (émis par les anglais), des Indes anglaises, ou des timbres japonais sont surchargés. Puis des timbres spécifiques sont émis, avant le retour des anglais en 1945. Attention, […]

Birmanie : marcophilie

Il est assez difficile d’avoir des informations sur la période d’occupation par les japonais. Voici les informations que j’ai trouvé sur la période « anglaise », avant et après l’occupation japonaise. Censure (les informations proviennent de l’ouvrage de K. Motenweiser Anglaise : Période avant l’invasion japonaise : Début septembre 1939, les autorités anglaises mettent en place la censure […]