Italie: timbres émis dans les zones libérées (1943-45)

Source: catalogue italien, bulletin Civil Censorship Study Group…

1/ Timbres émis par les troupes d’occupation alliés ou par le Royaume d’Italie sous le contrôle des alliés (sud de l’Italie après le débarquement des alliés et la destitution de Mussolini, puis progressivement dans la totalité de l’Italie au fur et à mesure de la progression des alliés vers le nord), jusqu’à la fin de la guerre (mai 45)

  • Sicile

Peu de temps après le débarquement en Sicile (10 juillet 1943), les Anglo-américains mettent en vente  de timbres légendés « ALLIED MILITARY POSTAGE ». Ces timbres  furent utilisés principalement en Sicile, mais on les rencontre (plus rarement) sur des lettres postées en Calabre. Des affranchissements mixtes (avec des timbres italiens) sont connus. 1er septembre 44 : ces timbres ne sont plus utilisables. La Sicile reste isolée (postalement) du reste de l’Italie de juin 43 jusqu’au 11 février 44. Après le 11 février, le gouvernement militaire cesse son activité et la Sicile rejoint l’administration civile italienne.

  • sept à nov 43      : Michel n°  1 à 9 (Yvert n° 1 à 9). Tirage entre 0,45Mi (10L) et 3,2Mi (15 et 25 c)
  • Naples

Par la suite, après avoir conquis la région napolitaine, ils ont décidé d’utiliser certains timbres italiens déjà en cours, en les surchargeant des mots « GOVERNATO MILITARE ALLEATO ». Naples a été libéré le 1er octobre 43, mais la poste cessa de fonctionner le 8 septembre 43. Elle fonctionne à nouveau à partir du 10 décembre 43 (correspondances locales jusqu’en juin 44) . Les alliés y installent un gouvernement militaire (jusqu’au 20 juillet 44. Ce n’est qu’en juin 44 que Naples est connecté au réseau postal italien (sud libéré).

  • 10 décembre 43 : Michel n° NA 1 à 3 (Yvert n° 10 à 12). Les catalogues italiens distinguent 2 tirages des 35 et 50 c., en fonction de la couleur de la surcharge (1er tirage : orange-vermillon ou jaune –orange pour le 35c., chair pâle pour le 50 c. /2ème tirage : Rouge). Bien que destinés aux lettres postées à Naples et sa banlieue, on retrouve ces timbres sur des lettres oblitérés dans d’autres villes. Tirage 20c : 360 000, 35c 70 000 (dont 20 000 pour le 1er tirage) et 50c 700 000 (dont 200 000 pour le 1er tirage).
  • Vénétie julienne

Le 22 septembre 45, des timbres italiens surchargés AMG VG – Allied Military Government for Venezia Giulia- (timbres pour la Vénétie Julienne, province correspondant à l’Istrie, qui était italienne avant la guerre, mais qui sera cédée à la Yougoslavie après 1954), sont émis. Ils seront utilisés dans la zone passée sous le contrôle des alliés (dont la ville de Trieste). Le catalogue Michel classe ces timbres dans la rubrique ‘Trieste’ (donc avant  les timbres Zone A, Zone B), le catalogue Yvert à la fin de l’Italie (« occupation interalliée », mais dans une partie distincte des timbres Naples et Sicile) et le catalogue italien CEI dans la rubrique « Italia – occupazione anglo-americana » à la suite des timbres de Sicile et Naples présentés ci-dessus !

  • 22 sept- 16 oct 45   : Michel n° 1,2,8,9,10,11,12,24 (Yvert n° 1,3,7,9,10,14,16 PA 1)
  • 30 novembre 46           : Michel n° 4,5,6 (Yvert n° 2,4,8)
  • 10 juillet au 13 septembre 46 : Michel n° 3,19,20,21 (Yvert n° 17,19,20,21)
  • septembre 46 à janvier 47 : Michel n° 7 et 25 à 29, Express 1 et 2 (Yvert n° 5 et PA n° 2 à 6, express 1 et 2)
  • 1947                                  : Michel n° 13 à 18 et 31-31 (Yvert n° 5,6,11,12,13,15,18 et PA 7 et 8)

Ensuite, avec la création du territoire libre de Trieste (16-9-47), les Anglo-Américains ont changé le libellé de A.M.G.V.G. à A.M.G.F.T.T (Allied Military Government Free Triest), appelée zone A. Les premiers timbres italiens revêtus de cette surcharge seront élis le 1er octobre 1947. Mias cela sort du champ d’étude de mon site !

2/ Royaume d’Italie (zones sous contrôle des alliés, appelée « LUOGOTENENZA » – lieutenance- dans les catalogues italiens, mais juridiquement dépendant du royaume d’Italie: cette zone s’étend au fur et à mesure que les alliés conquièrent des territoires et les « remettent » au royaume)

  • 1er  janvier 44     : Michel n° 666Y (Yvert n° 451A). La Louve de ROME: tirage de Naples  (AVEC filigrane). Tirage 12,1Mi. Les catalogues italiens mentionnent une version (non émis) surchargée de la signature de Badoglio (président du conseil italien après la chute de Mussolini)
  • Mai 44                 : Michel n° 666X (Yvert n° 451). La Louve de ROME: tirage de Naples  (SANS filigrane). Tirage 14,7Mi
  • oct à déc 44        : Michel n° 672X, 673X, 676X et 677Y (Yvert n° 459, 460, 461 et 462). Victor Emmanuel III et Jules César (tirage sans les faisceaux, symboles fascistes), tirage de Rome, avec filigrane
  • déc 44 à fév 45   : Michel n° ???, 676Y et 677Y (Yvert n° 463, 466 et 468). Tirage de Rome, sans filigrane.
  • 17 mars 45          : Michel n° 669 (Yvert n° 454). Timbres avec les faisceaux fascistes surchargés
  • 1er mai 45           : Michel n° 302Y, 306Y, 633Y (Yvert n° 455 à 457). Tirage de Novare, probablement préparé par le gouvernement fasciste, mais émis après l’arrivée des alliés. Timbres de 1929-30 sans filigrane.
  • 2 mai 45              : Michel n° 667, 668 (Yvert n° 452, 453). Timbre RSI surchargés
  • Aout 45               : Michel n° P48 à P59 (Yvert n° CP 34 à 45). Timbres pour colis postaux avec faisceaux fascistes surchargés

D’autres timbres de la série courante de 1929-30 sont émis entre juin et novembre 45, toujours SANS les faisceaux fascistes.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.