Gibraltar

  1. Rappel historique
  2. Timbres
  3. Marcophilie (censures, marques militaires)

Rappel historique

Ce rocher, place forte de l’armée britannique, a eu un rôle important durant la seconde guerre mondiale: contrôle et protection du trafic entre l’Atlantique et la Méditerranée (en particulier pour ravitailler Malte), QG les forces Alliées pour la préparation de la libération de l’Afrique du Nord, base de ravitaillement. Gibraltar fut bombardée, attaquée. Une ville souterraine (hôpital en particulier) fut construite, pour abriter les 30 000 soldats anglais présents sur le territoire.

En juin 40, 13 500 civils furent évacués vers le Maroc français. Peu après, ces civils furent ré-embarqués sur des navires anglais (qui venaient de rapatrier au Maroc des soldats français évacués de Dunkerque) pour revenir à Gibraltar ; ces derniers furent alors envoyés vers l’Angleterre mi juillet 40 (voir les timbres émis pour commémorer cet événement). Environ 2 000 partirent vers la Jamaïque et quelques centaines vers Madère. Leur retour commença en avril 44, pour se terminer en 1951 !

Fin 41, un camp de la RAF est construit. En septembre 40, des avions français avaient attaqué Gibraltar (depuis le Maroc), puis des avions italiens en 42-43

 

TIMBRES

Les timbres utilisés pendant la guerre (série des paysages Yvert n° 103 à 114, émise entre 1938 et 1947). Ces timbres n’indiquent nullement l’état de guerre du pays. Il faut attendre la fin de la guerre, et la série commémorative de la libération (1946). Comme dans les autres territoires anglais, de nombreuses séries commémoratives sont émises

1946

  • 12 décembre      : Michel n°120 et 121 (Yvert n° 117  et 118) Anniversaire de la victoire

 

1966

  • 24 janvier             : Michel n° 173 à 176 (Yvert n° 169 à 172) Anniversaire de la mort de Churchill

1967

  • 3 avril                   : Michel n° 198 (Yvert n° 194) Porte-avion Ark Royal, construit en 1938

1969

  • 7 juillet                 : Michel n° 224 (Yvert n° 189A) Cablier ES Mirror, construit en 1923

 

1974

  • 30 novembre       : Michel n° 319A, 320A et bloc n° 1 (Yvert n° 314, 315 et bloc n° 1) Anniversaire de la naissance de Churchill

1982

  • 11 juin                  : Michel n° 451 et 452 (Yvert n° 458 et 459) Événements de la 2ème guerre à Gibraltar (Hawker Hurricane MK1 et Supermarine Spitfire à Gibraltar, Réunion entre Giraud et Eisenhower à Gibraltar)

1987

  • 1er juin                 : Michel n° 531 (Yvert n° 542) Canon 25 Gun How, construit en 1943.
  • 1er juin                 : Michel n° 536 (Yvert n° 547) Pièce côtière de  9,2 pouces « MK 10 », construit en 1935.

1991

  • 30 mai                 : Michel n° 623 (Yvert n°  628) Timbre n°547 surchargé (Pièce côtière de  9,2 pouces « MK 10 », construit en 1935)

1993

  • 27 avril                : Michel n° 658 à 661, bloc n° 18 (Yvert n° 699 à 702, bloc n° 19) Bateaux de la seconde guerre
  • 21 septembre     : Michel n° 678 (Yvert n° 687) 50ème anniversaire de la visite de Churchill à Gibraltar

1994

  • 19 avril                : Michel n° 690 à 693, bloc n° 19 (Yvert n° 699 à 702, bloc n° 18) 2ème série sur les bateaux de la seconde guerre mondiale. NB Les blocs ont été émis le 6 juin

 

1995

  • 28 février             : Michel n° 710 à 713 (Yvert n° 719 à 722) Série Paix et Liberté (Europa)
  • 6 juin                    : Michel n° 714, bloc n° 21 (Yvert n° 726, bloc n° 20) 50ème anniversaire du D-Day
  • 6 juin                    : Michel n° 718 à 720, bloc n°22 (Yvert n° 727 à 729, bloc n° 21) 3ème série sur les bateaux de la seconde guerre mondiale

 

1996

  • 6 juillet                : Michel n° 767 à 769, BF 26 (Yvert n° 777 à 779, BF 27) 4ème série sur les bateaux de la seconde guerre mondiale

1997

  • 9 juin                  : Michel n° 797 à 800, bloc n° 29 (Yvert n° 806 à 809, bloc n°27) 5ème série sur les bateaux de la seconde guerre mondiale

1998

  • 1er avril               : Michel n° 822 (Yvert n° 827) Avion AVRO LONDON utilisé jusqu’en 41 au Canada et 42 au R.U.
  • 1er avril               : Michel n° 824 (Yvert n° 829) Avion HANDLEY PAGE HALIFAX GR.VI mis en service 1941
  • 1er avril               : Michel n° 828 (Yvert n° 830C) Avion SUPERMARINE SPITFIRE XII construit fin 42
  • 1er avril               : Michel n° 829 (Yvert n° 830D) Avion SARO YORK  construit fin 42, transport de civils et de troupes

Le Bloc feuillet Michel n° 33 (Yvert n° 31) regroupe 4 timbres commémorant le 80ème anniversaire de la R.A.F., dont les 2 timbres ci-dessus

  • 6 octobre            : Michel n° 844 (Yvert n° 845) Churchill (discours)

2000

  • 9 mai                   : Michel n° 926 (Yvert n° 931) Évacuation de 1940
  • 9 mai                   : Michel n° 927 (Yvert n° 932) La forteresse de Gibraltar

 

  • 15 septembre     : Michel n° 939 (Yvert n° 939) Avion Supermarine Spitfire (chasseur monoplace)
  • 15 septembre     : Michel n° 940 (Yvert n° 941) Avion Avro Lancaster, bombardier de la seconde guerre
  • 15 septembre     : Michel n° 941 (Yvert n° 943) Avion Alaw Ker Hurricane chasseur de la seconde guerre

Le Bloc feuillet Michel n° 43 (Yvert n° 21) regroupe 3 timbres (Wing of Prey) dont les 2 timbres ci-dessus

2001

  • 25 mai                 : Michel n° 974 (Yvert n° 975) Churchill (Anniversaire de la fin de la seconde guerre)

2002

  • 6 février              : Michel n° 998 (Yvert n° 1000) La reine Elizabeth et Margaret en 1940

2003

  • 31 mars               : Michel n° 1038A (Yvert n° 1039) Yankee clipper (Boeing 314), avion utilisé pour le transport des personnalités pendant la 2ème guerre

2004

  • 6 juin                    : Michel n° 1088 à 1091, bloc n° 62 (Yvert n° 1084 à 1087, bloc n°60). 60ème anniversaire du D-Day

2005

  • 8 mai                    : Michel n° 1126 à 1129 bloc n° 66 (Yvert n° 1128 à 1131, bloc n° 66) 60ème anniversaire de la victoire (Churchill, célébration…)

2010

  • 21 février             : Michel n° 1363 à 1369 bloc n° 92 (Yvert n° 1396 à 1369, bloc n° 92) 70ème anniversaire de la bataille d’Angleterre
  • 20 aout                : Michel n° 1389 (Yvert n° 1389) Escadron 204 Short Sunderland, arrivé à Gibraltar en 1941. Basé auparavant en Islande, reste 2 semaines à Gibraltar puis part en Gambie

2011

  • 21 janvier            : Michel Bloc n° 99. Royal british legion (Navire de guerre)
  • 28 septembre     : Michel n° 1443 à 1447, bloc n° 103 (Yvert 1443 à 1447): 75ème anniversaire du Spitfire Le supermarine spitfire (bloc) est un chasseur monospace mis en service en 1938, très utilisé pendant la guerre

2013

  • 25 mars               : Michel n° 1526 à 1529 (Yvert n° 1526 à 1529) Escadron aérien (42ème– Spitfire, 87ème – Hawker Hurricane et 210ème – Cataline IV)

2014

  • 10 septembre     : Michel n° 1637 à 1641 : 75ème anniversaire de l’évacuation de Gibraltar

2015

  • 20 mars               : Michel n° 1675 à 1678 et BF 119: 50ème anniversaire de la mort de Churchill

2018

  • 5 mars                 : Michel n° 1850 : 25 Powder Gun Haw (canon de 1943)
  • 18 mai                 : Michel n° 1858 à 1863 : 100ème anniversaire de la RAF

2019

  • 8 mars                 : Michel n° 1901 à 1904 (Yvert n° 1902 à 1905) : 75ème anniversaire du D-DAY

 

2020

  • 23 mars               : Anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale

 

 

MARCOPHILIE

  • Censure

Il y avait 3 groupes de censeurs différents : pour le courrier « interne », en transit et militaire. Les scans (dessins) sont extraits de l’ouvrage  » British Empire Civil Censorship »

  1. 1 Courrier « interne » Il s’agit en fait du courrier arrivant ou partant de Gibraltar.

Quelques exemples :

Le cachet le plus courant est celui de droite (PASSED / CENSOR), car il a été utilisé pendant toute la guerre. Le cachet standardisé (le 3ème en partant de la gauche), mis en service début 42 dans la plupart des colonies, n’a été utilisé à Gibraltar que de fin 44 à mi 45. La marque CG se retrouve aux dos d’enveloppes refermées par la censure (si l’enveloppe à été déposée ouverte au guichet de la poste)

Il existe plusieurs modèles de bandes de fermeture. Celles avec la lettre A sont apparues en avril 42  :

  1. 2 Courrier en transit (dit Imperial Censorship). Jusqu’en juin 40, ce sont principalement des navires italiens passant par le détroit de Gibraltar qui sont détournés vers Gibraltar.

Après la déclaration de guerre de l’Italie (et l’arrêt du trafic de bateaux italiens par Gibraltar), une partie des effectifs est transférée aux Bermudes.  A partir du débarquement allié en Afrique du Nord, le nombreux courrier tant aérien que par voie maritime passant par Gibraltar est examiné (courrier de/vers l’Espagne, l’Afrique du Nord). Le courrier intercepté à destination de l’Allemagne était transféré en Angleterre. Le courrier intercepté à Malte était transporté à Gibraltar pour y être examiné.

  1. 3 Courrier militaire. Les autorités militaires ouvrent et lisent le courrier des soldats,. Les correspondances sont parfois censurées à nouveau par les autorités civiles. Il semble, qu’à la différence d’autres colonies anglaises, il y avait une forte coopération (voire une fusion en 1941) entre la censure civile du courrier « interne » et la censure militaire

 

Les cachets ci-dessous ont été utilisés jusqu’à fin 41, avant que les cachets de censure militaire « standards » ne soient utilisés

  • Correspondances militaire

FPO : en septembre 40, le n° 475 est attribué à Gibraltar

Les américains ont utilisé les n° d’APO suivant: 512, 521 et 532

  • Correspondance des évacués

Les évacués ont été envoyés dans divers pays, dont la Jamaïque. La lettre ci-dessous a été postée le 29 aout 43 depuis un des 2 camps appelé « Gibraltar camp » situés à la Jamaïque, mais il est possible qu’elle émane d’un réfugié hollandais (plusieurs vagues de hollandais ont été hébergés dans le camp 2). En effet, le destinataire est un camp de la royal dutch army au Canada. Censure de la Jamaïque, cachet de transit à Miami (2/9/43), d’arrivée à la base le 4/9/43, re-expédié à Guelph (6/10/43).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.