Pologne: tourisme mémoriel

La Pologne ayant beaucoup souffert pendant la guerre, on trouve à la fois des sites mémoriels (principalement des camps de la mort) mais aussi de nombreux musées.

CRACOVIE et AUSCHWITZ

J’ai visité ce site un jour glacial et brumeux de septembre 1996. Je ressors bouleversé de la vue de ces bâtiments alignés, de ces groupes de jeunes juifs agenouillés, psalmodiant devant des bougies. Je visite Auschwitz I et Auschwitz II-Birkenau (« l’usine de la mort »), situé à 3 km.

En 2021, je retourne à Cracovie. Dans la ville proprement dit, on peut se promener dans l’ancien ghetto (Podgorze) dans lequel les allemands ont regroupé entre mars 41 et mars 43, avant d’être transférés dans le camp de Plaszow, situé à proximité. Peu de restes: quelques fragments du mur, des bâtiments des « administrations » du ghetto, des chaises vides sur la place principale (symbole du départ des habitants en 1943) et surtout la pharmacie de l’Aigle. Dans l’ancien quartier juif (distinct du ghetto construit par les allemands), on peut visiter l’ancienne usine d’Oskar Schlinder (voir le film de Spielberg).

Les polonais sont très fiers des tapisseries présentées dans le château. La guerre se rapprochant, les polonais les ont évacuées en France, puis en Angleterre, puis au Canada avant de les rapatrier:

A quelques km, j’accède en bus au camp d’Auschwitz (Auschwitz I : chaque bâtiment est transformé en musée sur un thème spécifique et Auschwitz II Birkenau et ses sinistres baraquements).

 

LODZ

De son ghetto (ghetto de Litzmannstad en allemand), il ne reste rien. Les bâtiments ont tous été détruits. On peut voir un musée (sur les discriminations…), l’ancienne gare d’où partaient les déportés (fermée le jour de mon passage) et surtout le cimetière juif: une partie n’a pas vraiment de tombes, mais un champ de fleurs: symbole des nombreux morts du ghetto).

GDANSK (Dantzig)

La 2ème guerre a débuté Dantzig. On trouve donc dans la ville divers lieux où ont eu lieu les premiers combats (poste, Westerplatte), ainsi qu’un remarquable musée de la seconde guerre

La poste polonaise de Dantzig . Dès le 1er septembre, 50 postiers polonais résistent aux allemands pendant quelques heures. La poste présente outre des collections de timbres, une salle consacrée à cette résistance

Westerplatte. A une heure de bateau de Gdansk, on peut se promener sur cette péninsule, au milieu des restes des défenses polonaises, attaquées le 1er septembre 1939 par un navire allemand. Un petit musée à la gloire des défenseurs, ainsi qu’un grand monument:

Musée de la seconde guerre mondiale

Cet immense musée (5 000m²) est consacré à la guerre sur tous les fronts,, avec bien sûr de nombreuses salles consacrées à l’Europe centrale. Le musée le plus complet que je connaisse sur le sujet

VARSOVIE

La ville a été presque entièrement détruite: les destructions ont commencé lors de l’attaque allemand de septembre 39, se sont poursuivies lors de la révolte du Ghetto en 43, puis lors du soulèvement en 44, pour se terminer entre la fin du soulèvement (volonté des allemands de détruire les bâtiments encore debout) et la libération début 45.

Restes du Ghetto juif

Institut historique juif

Quand je l’ai visité, une exposition (temporaire ou permanente ?) était consacrée aux bidons de lait, cachés dans les ruines du ghetto. Ces bidons contenaient des récits sur la vie dans le ghetto. Ils ont été progressivement découvert après la guerre.

Musée POLIN

Consacré à l’histoire des juifs en Pologne depuis 1 000 ans, quelques salles sont bien sûr consacrées à la seconde guerre mondiale, et en particulier à la révolte du ghetto en 1943.

Musée de l’insurrection de Varsovie

Incroyable musée: une journée ne suffirait pas à tout voir.

Musée Katyn

Petit musée, un peu en dehors du circuit touristique, présentant comment les soviétiques ont voulu faire porter aux allemands la responsabilité de ce massacre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.