Saint Pierre et Miquelon. Timbres émis pendant la guerre

Timbres émis pendant la « drôle de guerre »

  • 5 juillet 39           : Yvert n° 191 à 195. Dallay n° 199 à 203. Révolution française. Bien qu’émise avant le début de la guerre, l’argent collecté par la surtaxe aurait été versé à la Caisse d’Armement en mai 1940. (Source: Timbre magazine). Tirage 15 000
  • 4 décembre 39   : Yvert n° 198, 199, 200, 202 et 205. Dallay n° 204 à 208. Série courante
  • 15 avril 40           : Yvert n° 196, 197, 201, 203, 204 et 206. Dallay n° 209 à 214. Série courante.

Timbres non parvenus, imprimées en France

  • 21 juillet 41         : Yvert n° 207 à 209. Dallay n° 215 à 217.  Pour la défense de l’Empire. Tirage 51 000
  • Novembre 41     : Yvert n° 210 et 211. Dallay n° 218 et 219. Portrait de Pétain, falaise, phare
  • 1942                    : Yvert n° 291 à 295, Dallay n° 300 à 304. Série courante sans RF (non émis selon le catalogue Yvert mais côtés en oblitérés par le catalogue Dallay)
  • 22 juin 42            : Yvert PA n° 1 à 3, Dallay PA n° 1 à 3. Protection de l’enfance indigène et Quinzaine impériale. Tirage 92 500.
  • 26 juin  44           : Yvert n° 312 et 313. Dallay n° 321 et 322. Œuvres coloniales.

Timbres émis par la « France Libre » après le ralliement du 24 12 41.

Le 30 décembre 1941, les premiers timbres, surchargés Noël 1941 France Libre FNFL sont mis en vente. L’opération de surcharge a été effectuée sur place, dans des conditions peu strictes : présence de personnes « louches » (selon des témoins), réalisation de variétés, de tirages clandestins officiellement détruits.

Le reliquat de timbres est surchargé «France LIBRE FNFL ».

Un comité d’assistance sociale est chargé de répartir les dons en provenance des Etats Unis (ainsi que d’octroyer des prêts aux citoyens nécessiteux). Les timbres surchargés sont achetés par ce comité à la poste et revendus sur le marché philatélique à sa valeur marchande. Cela concerne tous les timbres surchargés, et pas que les 2 derniers, à savoir  les timbres surchargés « œuvres sociales » en juillet 42.

Un arrêté du 15 juillet 1943 réorganise l’organisation de ce comité, et en particulier les abus nés du négoce des timbres surchargés. Ce comité est dissout fin 44 et les timbres trouvés dans ses locaux sont détruits le 22 septembre 44.

Il existe de nombreux faux. Par exemple: Yvert n° 244. Si l’écartement entre les 2 lignes de texte est de 4,3 mm (et non de 5,3mm), le timbre est faux. Yvert  taxe n° 52 à 55. Si l’écartement entre les 2 lignes de texte est de 5,3 mm (au lieu de 3,3mm), le timbre est faux

  • Fin décembre 41 : Yvert n° 212 à 231, Dallay n° 220 à 239. Timbres courants surchargés « Noël 1941 France Libre F.N.F.L. ». Surcharge en rouge, mais une version en noir existe. Tirage 1 500 ex (moins pour la surcharge noire).
  • Fin décembre 41 : Yvert taxe n° 42 à 51, Dallay taxe n° 42 à 51. Timbres courants surchargés « Noël 1941 F.N.F.L. ». Surcharge noire. Tirage 2 000 ex
  • Fin décembre 41 : Yvert n° 232 à 273 (et taxe T52 à T56), Dallay n° 240 à 281 (et taxe T52 à T56). Timbres courant (et timbres taxe) surchargés « France LIBRE F.N.F.L. »
  • Fin décembre 41 : Yvert taxe T52 à T56), Dallay taxe T52 à T56). Timbres courant (et timbres taxe) surchargés « France LIBRE F.N.F.L. »
  • 13 janvier 42      : Yvert Taxe n° 57 à 66, Dallay Taxe n° 57 à 66. Timbres taxe Yvert n° 32 à 41  avec surcharge FRANCE LIBRE F.N.F.L.
  • 13 janvier 42      : Yvert n° 274 à 290, Dallay n° 282 à 299. Texte France LIBRE F.N.F.L. et nouvelle valeur
  • Juillet 42             : Yvert n° 311A et B. Dallay n° 320A et B. Timbres surchargés au Canada œuvres sociales (non émis). Tirage 5 300
  • 17 aout 42          : Yvert n° 296 à 309, PA n° 4 à 10, Dallay n° 305 à 318, PA n° 4 à 10. Série de Londres.
  • 1944                    : Yvert n° 314, Dallay n° 323. Entraide française
  • 1945                    : Yvert n° 315 à 322, Dallay n° 324 à 331. Série de Londres surchargée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.