U.R.S.S.S Rappel historique

Difficile de résumer en quelques phrases l’histoire de l’U.R.S.S. pendant la 2ème guerre mondiale et ses conséquences philatéliques/marcophiles.

 

En résumé, l’URSS stalinienne (tout comme l’Allemagne nazie) cherche à étendre son territoire vers l’ouest (d’où la confrontation avec l’Allemagne qui cherche à l’étendre vers l’Est !).

En 39-41, suite au pacte germano-soviétique du 23 aout 39 : la Russie annexe une partie de la Pologne (en septembre 39), de la Roumanie (le 26 juin 40 : celle-ci doit céder la Bessarabie et de Bucovine du Nord ) et, à la même période, elle annexe les  états baltes et attaque  la Finlande (guerre d’hiver entre décembre 39 et mars 40). Les timbres russes sont utilisés dans ces différentes régions.

A partir de juin 41, début de la guerre entre l’Axe et l’URSS. Cette dernière perd les territoires qu’elle venait d’annexer : ils sont envahis puis annexés par l’Allemagne (et la Roumanie).

La situation philatélique est beaucoup plus complexe. Dans les zones non envahies par les allemands, les timbres russes sont bien sûr utilisés. Dans les territoires récupérés (ou occupés : la Transnistrie) par les roumains, ce sont les timbres roumains. Par contre, dans les zones sous contrôle allemande, on observe deux phénomènes

  • Un redécoupage géographique. Deux entités sont créées. Le commissariat au Reich Ostland, qui regroupe les anciens états baltes, une partie de l’ancienne RSS de Biélorussie et une partie de la Pologne qui avait été annexée par la Russie en 1939. Est aussi crée le commissariat au Reich Ukraine, qui comprend une partie de l’ancienne RSS d’Ukraine, une partie de la Pologne. Outre quelques timbres locaux émis mi 41 à début 42 (en particulier dans les ex Etats Baltes), les deux principales série de timbres qui ont cours sont la série Hitler d’Allemagne surchargée Ostland et celle surchargée Ukraine. La zone comprise entre ces 2 entités et l’URSS est une zone de combat qui dépend de l’administration militaire
  • La cohabitation de plusieurs types de poste. La poste civile (dans les ex états baltes), la poste de service, la feldpost.

Au fur et à mesure de la reconquête de son territoire, l’URSS remet en service ses services postaux, et les timbres russes sont à nouveau utilisés. L’U.R.S.S. « conserve » en 1945 certains territoires roumains et polonais qu’elle avait annexés en 1939-40, ainsi que les Etats Baltes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.