AOF-Togo Philatélie

AOF , c’est-à-dire Afrique occidentale française (source: principalement divers articles de timbre magazine)

Suite à l’échec de la bataille de Dakar (23 au 25 septembre 1940), au cours de laquelle des navires anglais accompagnés de quelques navires de la France Libre échouent à débarquer à Dakar afin de rallier l’AOF à la France Libre, l’.A.O.F.  (ainsi que le Togo, sous mandat mais rattaché à l’AOF entre 1940 et 1946) reste sous le contrôle de Vichy. Les communications fonctionnent avec la métropole (et avec l’Afrique du Nord). Les timbres imprimés en France parviennent en AOF. La situation est bien différence de celle de l’AEF-Cameroun, ralliés à De Gaulle depuis aout 1940 (et donc presque « coupée » de la métropole).

Suite au débarquement des alliés en Afrique du Nord le 8 novembre 42, l’AOF (et le Togo) se rangent du côté des alliés. Les fonctionnaires partisans de Vichy sont progressivement écartés et l’AOF se rallie à De Gaulle en  juillet 1943. Les communications ne fonctionnent plus avec la France (sauf via la Croix Rouge). Il est à noter qu’à la différence de l’Afrique Equatoriale Française, chaque territoire continue à émettre ses propres timbres. Ce n’est qu’en 1944 qu’une série commune à tous les territoires (sauf Togo) est émise : la série dite « De Londres ». Mais entre la rupture des relations avec la métropole (fin 42) et l’arrivée de la série dite de Londres (1945), certains  territoires (Sénégal, Mauritanie, Togo) ont surchargé de nouvelles valeurs les timbres sans emploi qu’ils avaient en stock, et que ces timbres ont été utilisés dans l’ensemble de l’AOF. En effet, suite à la création d’un service postal unifié le 1er mai 43, il était possible d’utiliser indifféremment les timbres de n’importe quel territoire de l’AOF dans un autre territoire (et pas seulement les timbres surchargés).

Timbres émis dans cette période. Dans tous les territoires de l’AOF (et le Togo), les même séries de timbres sont émises, avec des visuels parfois différents selon les territoires.

5 juillet 1939. Série 150ème anniversaire de la prise de la Bastille: bien qu’émise avant le début de la guerre, l’argent collecté par la surtaxe aurait été versé à la Caisse d’Armement en mai 1940. (source: Timbre magazine)

4 décembre 1939. Trois timbres sont émis suite à un changement de tarif

8 février 40 (poste aérienne). Les visuels de ces timbres sont identiques pour tous les territoires de l’AOF, au nom près. Leur impression a donc été faite en 2 passages sous presse. Des exemplaires sans nom du territoire existent. Ils sont catalogués (dans le catalogue Yvert) à Côte d’Ivoire.

Mars-avril 40. Une nouvelle série courante est émise, comprenant une dizaine de timbres qui seront utilisés pendant toute la guerre

8 mai 41 Série avec surtaxe « secours national » . Le général Boisson, gouverneur de l’AOF et du Togo, autorise par décret le 23 avril 41 la surcharge de 4 figurines, pour chacun des 8 territoires, d’une surtaxe en faveur du secours national. Ces surcharges sont faites à Dakar. La mise en vente a lieu dans cette ville le 8 mai 1941. On pouvait acheter à Dakar  les 32 timbres différents (série complète). Dans chacune des colonies, on pouvait acheter les 4 valeurs correspondant au territoire. Des timbres sont envoyés aux négociants de la zone libre, pas de la zone occupée. Vichy n’a pas apprécié cette initiative, car les surcharges locales sont interdites dans les colonies depuis 1936. En raison du risque de spéculation, il a été envisagé de faire un deuxième tirage en France, idée abandonnée car certaines valeurs non surchargées manquent !

21 juillet 41 Série Défense de l’Empire. Dans le cadre de la Semaine de la France d’Outre Mer (du 15 au 22 juillet 41, organisée par le gouvernement de Vichy), une série dite « Série Défense de l’Empire » est émise et vendue à l’Agence comptable des timbres postes d’Outre Mer le 21 juillet 41. Elle n’a jamais été envoyée officiellement dans les colonies, même celles restées fidèles à Pétain (les seuls timbres que l’on trouve oblitérés ont donc été envoyés par des français – de France- à des connaissance vivant dans les colonies). Trois figurines (avec surtaxe), par colonie. La surtaxe des 2 premières valeurs est destinée à la propagande coloniale, la 3ème valeur au profit des prisonniers coloniaux. Certaines sources indiquent que cette série avait été préparée pendant la « drôle de guerre », début 40.

10 novembre 41 Série Pétain et paysage local. Cette série, qui concerne comme la précédente toutes les colonies (et pas seulement l’AOF), dissidentes ou non, est mise en vente à Paris le 10 novembre 41. Ces timbres sont expédiés en AOF (sauf au Sénégal), même s’ils ont été très peu utilisés suite à un changement de tarif.

21 juin 42 Le gouvernement de Vichy organise une « quinzaine impériale » (avec l’aide de la Ligne Maritime Coloniale). Des timbres sont exclusivement vendus en métropole, mais certaines sources indiquent que quelques timbres ont été expédiés dans certaines colonies en septembre 42. Cette quinzaine a pour objectif d’orienter les jeunes vers les carrières coloniales.

21 juin 42 Série dite « protection de l’enfance indigène ». La surtaxe est au profit des œuvres en faveur de l’enfance indigène et des œuvres sociales d’intérêt colonial.

19 octobre 42 Série Poste aérienne sans R.F (le régime de Vichy ne veut plus la mention de « République » sur les timbres). Ils furent imprimés en France, mais ne parvinrent jamais dans les colonies, sauf les timbres à 50F et le timbre à 100F (qui n’existe que pour le Sénégal) que l’on trouve donc oblitérés. Cette série à été créée en raison du manque de figurines de valeur élevées dans les colonies, figurines utilisées pour expédier des colis de denrées coloniales vers la métropole.

1943-44 Série courante (et, parfois, timbres taxe) sans la mention RF. Ne parvinrent pas non plus dans les colonies.

26 juin 44 : Série pour les œuvres coloniales (série Pétain surchargée)

Surchargés de 1943 et 1944. En raison de l’arrêt des communications avec la métropole et du manque de figurines correspondant à certains tarifs en stock sur place, des timbres (Togo, Mauritanie et Sénégal) furent surchargés au Togo et au Sénégal. Un décret du 24 juin 43 autorise la surcharge de certains timbres, suivi d’un autre le 5 juillet 44. Il semblerait que les timbres surchargés en 1944 proviennent de stocks trouvés à Paris après la libération de la ville et expédiés fin 44en AOF.

Mi 45 Série de Londres. C’est la première série commune à tous les territoires de l’AOF.  Imprimée à Londres, elle est expédiée courant mars vers l’AOF. Elle est à considérer comme une série temporaire en attendant que la France puisse imprimer une série définitive, ce qui aura lieu en 1947. Les émissions de Vichy cessent d’être valables pour l’affranchissement en AOF le 13/3/45.

1945 . Série de 2 timbres en l’honneur de Félix Eboué. L’impression a lieu à Paris en avril-mai 45, la mise en vente à l’agence parisienne des timbres poste coloniaux le 25 juin 45. L’expédition dans les colonies a lieu ensuite, au 2ème semestre 45.

Entiers postaux. Depuis fin 1940, les cartes interzones circulent entre la zone occupée et les colonies non dissidentes (AOF en particulier). Un article de Timbre Magazine indique que Vichy a expédié entre octobre 40 et février 41 plus de 900 000 cartes familiales interzone vierges à destination de l’AOF pour y être vendues aux guichets des postes sur place, afin que les colons vivant sur place puissent communiquer avec leur famille résidant en zone occupée. Mais un problème budgétaire apparait : qui doit payer la surtaxe aérienne dans le sens colonie-métropole (et comment l’encaisser, organiser le transfert d’argent ?). Il est interdit d’apposer un timbre, une étiquette sur ces cartes, et le tarif imprimé sur ces cartes correspond à un affranchissement zone nord – zone sud, PAS au tarif colonies – zone nord. Une solution « compliquée » est mise en place. Au guichet de poste de la colonie, le particulier dépose sa carte interzone dans une enveloppe non fermée recouverte d’un timbre correspondant au montant de la surtaxe aérienne. Sur la carte, le cachet postal du bureau est apposé. Cette enveloppe est alors acheminée fermée vers le bureau centralisateur poste aérienne de la colonie. L’enveloppe est ouverte, et une griffe avec la date indiquant que la taxe aérienne a été payée est apposée. Les cartes sont alors regroupées par paquet et expédiées par avion vers la France. Il semble que la même procédure est effectuée dans l’autre sens (zone occupée-colonies)

En 1942, l’entier postal 80 c. brun à l’effigie de Pétain, utilisé en métropole, à été vendu à Dakar surchargé « Dakar R.P./Avion/surtaxe aérienne perçue : 3F50 ».

COTE D’IVOIRE

  • 5 juillet 39           : Yvert n° 146 à 150, Michel n° 167 à 171, Dallay 154 à 158. 150ème anniversaire de la Révolution. Tirage 10 000
  • 4 décembre 39   : Yvert n° 156 et 160, Michel n° 135 et 147, Dallay 159 et 160. 2ème série courante
  • 8 février 40          : Yvert PA n° 1 à 5, Michel n° 172 à 176, Dallay PA n° 1 à 5 Série pour la poste aérienne
  • Mars – avril 40     : Yvert n° 151 à 155, 157 à 159, 161. Michel n° 114, 122, 126, 129, 131, 138, 140, 143 et 148. Dallay 161 à 169. 3ème série courante
  • 21 juillet 41          : Yvert n° 162 à 164. Michel n° 177 à 179, Dallay n° 170 à 172. Série Défense de l’Empire. Tirage 51 000
  • 8 mai 41               : Yvert n° 165 à 168, Michel n° 180 à 183, Dallay n° 173 à 176. Surcharge pour le secours national. Tirage 15 000 (25 000 pour le n° 165)
  • 10 novembre 41  : Yvert n° 169 et 170, Michel n° 184 et 185, Dallay n° 177 et 178. Pétain et lagune d’Ebrié
  • 1942                     : Yvert n° 158A, Michel n° 142, Dallay n° 179. Complément à la série courante (avec RF)
  • 22 juin 42             : Yvert PA n° 6 à 8, PA9. Michel n° 186 et 189. Dallay PA 6 à 8 et PA 9. Pour la protection de l’enfance indigène et la Quinzaine impériale
  • 22 octobre 42       : Yvert PA n° 10 à 17. Michel n° 190 à 197, Dallay PA n° 10 à 17. Poste aérienne sans RF.
  • 1944                     : Yvert n° 171 à 174, Michel n° 198 à 201, Dallay n° 180 à 183. Série courante sans RF
  • 26 juin 44             : Yvert n° 175 et 176, Michel n° 202 et 203, Dallay n° 184 et 185. Surcharge pour les Œuvres Coloniales. Tirage 15 000

 

DAHOMEY

  • 5 juillet 39            : Yvert n° 115 à 119. Michel n° 115 à 119, Dallay 115 à 119. 150ème anniversaire de la Révolution. Tirage 10 000
  • Fin 39                  : Yvert n° 90A, Michel n° 106, Dallay n° 118. Complément à la série courante
  • 8 février 40           : Yvert PA n° 1 à 5, Michel n° 120 à 124, Dallay PA n° 1 à 5. Série pour la poste aérienne
  • 1941                     : Yvert n° 120 à 141, Michel n° 125 à 146. Dallay 119 à 140. Série courante
  • 21 juillet 41          : Yvert n° 142 à 144. Michel n° 147 à 149, Dallay n° 141 à 143. Série Défense de l’Empire. Tirage 51 000
  • 8 mai 41               : Yvert n° 145 à 148, Michel n° 150 à 153, Dallay n° 144 à 147. Surcharge pour le secours national. Tirage 15 000 (20 000 pour le n° 145)
  • 10 novembre 41  : Yvert n° 149 et 150, Michel n° 154 et 155, Dallay n° 148 et 149. Pétain et paysage du Dahomey.
  • 1941                     : Yvert taxe n° 19 à 28, Michel n° 19 à 28, Dallay n° 19 à 28. Série de timbres taxe (sans RF)
  • 22 juin 42             : Yvert PA n° 6 à 8, PA9. Michel n° 156 et 159. Dallay PA 6 à 8 et PA 9. Pour la protection de l’enfance indigène et Quinzaine impériale
  • 22 octobre 42      : Yvert PA n° 10 à 17. Michel n° 160 à 167, Dallay PA n° 10 à 17. Poste aérienne sans RF.
  • 1943                     : Yvert taxe n° 29 à 31, Michel n° 29 à 31, Dallay n° 29 à 31. Timbre taxe sans RF
  • 1944                     : Yvert n° 151 à 152, Michel n° 168 à 169, Dallay n° 150 à 151. Série courante sans RF
  • 26 juin 44             : Yvert n° 153 et 154, Michel n° 170 et 171, Dallay n° 152 et 153. Surcharge pour les Œuvres Coloniales. Tirage 15 000

GUINEE

  • 5 juillet 39            : Yvert n° 153 à 157. Michel n° 167 à 171, Dallay 155 à 158. 150ème anniversaire de la Révolution. Tirage 10 000
  • 4 décembre 39    : Yvert n° 162, 164 et 167. Michel n° 146, 149 et 155. Dallay n° 172 à 176. 2ème série courante.
  • 8 février 40          : Yvert PA n° 1 à 5, Michel n° 120 à 124, Dallay PA n° 1 à 5. Série pour la poste aérienne.
  • Mars – avril 40     : Yvert n° 158 à 161, 163, 165, 166, 168. Michel n° 138, 139, 142, 144, 148, 150, 152 et 156. Dallay n° 163 à 170. 3ème série courante.
  • 21 juillet 41          : Yvert n° 169 à 171. Michel n° 177 à 179, Dallay n° 171 à 173. Série Défense de l’Empire. Tirage 51 000
  • 8 mai 41               : Yvert n° 172 à 175, Michel n° 180 à 183, Dallay n° 174 à 177. Surcharge pour le secours national. Tirage 15 000 (20 000 pour le n° 172)
  • 10 novembre 41   : Yvert n° 176 et 177, Michel n° 184 et 185, Dallay n° 178 et 179. Pétain et gué de Kitim.
  • 22 juin 42             : Yvert PA n° 6 à 8, PA9. Michel n° 186 et 189. Dallay PA 6 à 8 et PA 9. Pour la protection de l’enfance indigène et Quinzaine impériale.
  • 22 octobre 42       : Yvert PA n° 10 à 17. Michel n° 190 à 197, Dallay PA n° 10 à 17. Poste aérienne sans RF.
  • 1943 et 44            : Yvert n° 178 à 184, Michel n° 198 à 204, Dallay n° 180 à 186. Série courante sans RF.
  • 26 juin 44             : Yvert n° 185 et 186, Michel n° 205 et 206, Dallay n° 187 et 188. Surcharge pour les Œuvres Coloniales. Tirage 15 000
  • 1944                     : Yvert Taxe n° 39, Michel n° 36, Dallay n° 36. Timbre taxe sans RF

 

MAURITANIE

  • 5 juillet 39            : Yvert n° 100 à 104. Michel n° 105 à 109, Dallay n° 104 à 108. 150ème anniversaire de la Révolution. Tirage 10 000
  • 4 décembre 39    : Yvert n° 109, 111et 114. Michel n° 114, 115 et 120. Dallay n° 109 à 111. 2ème série courante.
  • 8 février 40          : Yvert PA n° 1 à 5, Michel n° 122 à 126, Dallay PA n° 1 à 5. Série pour la poste aérienne.
  • Mars-avril 40        : Yvert n° 105 à 108, 110, 112, 112A, 113 et 115. Michel n° 110 à 113, 115, 117 à 119, 121, Dallay n° 112 à 120. 3ème série courante.
  • 21 juillet 41          : Yvert n° 116 à 118. Michel n° 127 à 129, Dallay n° 121 à 123. Série Défense de l’Empire. Tirage 51 000
  • 8 mai 41               : Yvert n° 119 à 122, Michel n° 130 à 133, Dallay n° 124 à 127. Surcharge pour le secours national. Tirage 15 000 (20 000 pour le n° 119)
  • 10 novembre 41   : Yvert n° 123 et 124, Michel n° 134 et 135, Dallay n° 128 et 129. Pétain et animal
  • 1942                     : Yvert n° 76a, Michel n° 81b, Dallay n° 99a. Retirage du Yvert n° 76
  • 22 juin 42             : Yvert PA n° 6 à 8, PA 9. Michel n° 136 et 139. Dallay PA 6 à 8 et PA 9. Pour la protection de l’enfance indigène et Quinzaine impériale.
  • 22 octobre 42      : Yvert PA n° 10 à 17. Michel n° 140 à 147, Dallay PA n° 10 à 17. Poste aérienne sans RF.
  • 1943                    : Yvert n° 125 à 130, Michel n° 148 à 153, Dallay n° 130 à 135. Série courante sans RF
  • Juin 43                 : Yvert n° 133 à 136, Michel n° 156 à 159, Dallay n° 138 à 141. Anciennes valeurs surchargées.
  • Janvier 44            : Yvert n° 137, Michel n° 160, Dallay n° 142. Ancienne valeur surchargée. Tirage 0,5Mi
  • 26 juin 44            : Yvert n° 131 et 132, Michel n° 154 et 155, Dallay n° 136 et 137. Surcharge pour les Œuvres Coloniales. Tirage 15 000

NIGER

  • 5 juillet 39           : Yvert n° 69 à 73. Michel n° 90 à 94, Dallay n° 77 à 81. 150ème anniversaire de la Révolution. Tirage 10 000
  • 4 décembre 39   : Yvert n° 79, 81 et 84. Michel n° 66, 70 et 85. Dallay n° 82 à 84. 2ème série courante.
  • 8 février 40         : Yvert PA n° 1 à 5, Michel n° 95 à 99, Dallay PA n° 1 à 5. Série pour la poste aérienne.
  • Mars-avril 40      : Yvert n° 74 à 78, 80, 82, 83 et 85. Michel n° 58, 59, 61, 63, 64, 68, 71, 72 et 76. Dallay n° 85 à 93. Série courante
  • 21 juillet 41         : Yvert n° 86 à 88. Michel n° 100 à 102, Dallay n° 94 à 96. Série Défense de l’Empire. Tirage 51 000
  • 8 mai 41              : Yvert n° 89 à 92, Michel n° 103 à 106, Dallay n° 97 à 100. Surcharge pour le secours national. Tirage 15 000 (20 000 pour le n° 89)
  • 10 novembre 41 : Yvert n° 93 et 94, Michel n° 119 et 120, Dallay n° 101 et 102. Pétain et Forteresse de Zinder.
  • 22 juin 42            : Yvert PA n° 6 à 8, PA9. Michel n° 107 à 110. Dallay PA n° 6 à 8 et PA 9. Pour la protection de l’enfance indigène et Quinzaine impériale.
  • 22 octobre 42      : Yvert PA n° 10 à 17. Michel n° 111 à 118, Dallay PA n° 10 à 17. Poste aérienne sans RF.
  • 26 juin 44            : Yvert n° 95 et 96, Michel n° 121 et 122, Dallay n° 103 et 104. Surcharge pour les Œuvres Coloniales. Tirage 15 000

SENEGAL

  • 5 juillet 39           : Yvert n° 155 à 159, PA12. Michel n° 186 à 191, Dallay n° 160 à 164, PA12. 150ème anniversaire de la Révolution. Tirage 10 000
  • 4 décembre 39   : Yvert n° 163,165 et 168. Michel n° 174, 138 et 178. Dallay n° 165 à 167. 3ème série courante.
  • 8 février 40         : Yvert PA n° 13 à 17, Michel n° 152, 154, 157, 159, 161. Dallay PA n° 13 à 17. Série pour la poste aérienne.
  • Mars-avril 40      : Yvert n° 160 à 162, 164, 166, 167 et 169. Michel n° 120, 131, 133, 176, 139, 141, 176. Dallay n° 168 à 174. Série courante.
  • 21 juillet 41         : Yvert n° 170 à 172. Michel n° 192 à 194, Dallay n°175 à 177. Série Défense de l’Empire. Tirage 51 000
  • 8 mai 41              : Yvert n° 173 à 176, Michel n° 195 à 198, Dallay n° 178 à 181. Surcharge pour le secours national. Tirage 20 000 (35 000 pour le n° 173)
  • 10 novembre 41 : Yvert n° 177 et 178, Michel n° 199 et 200, Dallay n° 182 et 183. Pétain et Mosquée de Djourbel.
  • 22 juin 42            : Yvert PA n° 18 à 21. Michel n° 201 à 204. Dallay PA n° 18 à 21. Pour la protection de l’enfance indigène et Quinzaine impériale.
  • 19 octobre 42     : Yvert PA n° 22 à 30. Michel n° 205 à 213, Dallay PA n° 22 à 30. Poste aérienne sans RF.
  • 1943 et 44          : Yvert n° 179 à 186. Michel n° 214 à 221. Dallay n° 184 à 191. Série courante sans RF
  • Juin 43                : Yvert n° 190, 193 et 195. Michel n° 225, 228 et 230. Dallay n° 195, 198 et 201. Timbres des séries courantes précédents surchargés d’une nouvelle valeur.
  • Juillet 44              : Yvert n° 189, 191, 192, 194, 196 et 197. Michel n° 224, 226, 227, 229, 231 et 232. Dallay n° 194, 196, 197, 199, 200 et 202. Timbres des séries courantes précédents surchargés d’une nouvelle valeur
  • 26 juin 44            : Yvert n° 187 et 188, Michel n° 222 et 223, Dallay n° 192 et 193. Surcharge pour les Œuvres Coloniales. Tirage 15 000

SOUDAN

  • 5 juillet 39           : Yvert n° 105 à 109. Michel n° 118 à 122, Dallay n° 105 à 109. 150ème anniversaire de la Révolution. Tirage 10 000
  • 4 décembre 39   : Yvert n° 115,117 et 120. Michel n° 83, 88 et 95. Dallay n° 110 à 112. 4ème série courante.
  • 8 février 40         : Yvert PA n° 1 à 5, Michel n° 123 à 127. Dallay PA n° 1 à 5. Série pour la poste aérienne.
  • 1940                   : Yvert n° 110 à 114, 116, 118, 119 et 121. Michel n° 62, 70, 74, 77, 79, 86, 89, 91 et 96. Dallay n° 113 à 121. 5ème série courante.
  • 21 juillet 41         : Yvert n° 122 à 124. Michel n° 128 à 130, Dallay n°122 à 124. Série Défense de l’Empire. Tirage 51 000
  • 8 mai 41              : Yvert n° 125 à 128, Michel n° 131 à 134, Dallay n° 125 à 128. Surcharge pour le secours national. Tirage 15 000 (20 000 pour le n° 125)
  • 10 novembre 41 : Yvert n° 129 et 130, Michel n° 135 et 136, Dallay n° 129 et 130. Pétain et Mosquée de Djéné.
  • 22 juin 42            : Yvert PA n° 6 à 9. Michel n° 137 à 140. Dallay PA n° 6 à 9. Pour la protection de l’enfance indigène et Quinzaine impériale.
  • 19 octobre 42     : Yvert PA n° 10 à 17. Michel n° 141 à 148, Dallay PA n° 10 à 17. Poste aérienne sans RF.
  • 1943                    : Yvert n° 131 à 132. Michel n° 149 à 150. Dallay n° 131 à 132. Série courante sans RF
  • 26 juin 44            : Yvert n° 133 et 134, Michel n° 151 et 152, Dallay n° 133 et 134. Surcharge pour les Œuvres Coloniales. Tirage 15 000

AOF Séries émises après la libération et utilisés dans tous les territoires de l’AOF

  • Décembre 44      : Yvert n° 1, Michel n° 1, Dallay n° 1. Entr’aide
  • 1945                     : Yvert n° 2 et 3, Michel n° 2 et 3, Dallay n° 2 et 3. En l’honneur de Félix Eboué
  • Mi 45                   : Yvert n° 4 à 22, Michel n° 4 à 22, Dallay n° 4 à 22. Série dite de Londres
  • 1945                     : Yvert PA n° 1 à 3, Michel n° 24 à 26, Dallay PA n° 1 à 3. Série dite de Londres. Pour la poste aérienne
  • 1946                     : Yvert PA n° 4, Michel n° 27, Dallay PA n° 4. Anniversaire de la victoire.
  • 1946                     : Yvert PA n° 5 à 10, Michel n° 28 à 33, Dallay PA n° 5 à 10.Tchad au Rhin
  • 1954                     : Yvert PA n° 17, Michel n° 65, Dallay PA n° 17. 10ème anniversaire de la victoire

TOGO

  • 5 juillet 39            : Yvert n° 177 à 181. Michel n° 120 à 124, Dallay n° 115 à 119. 150ème anniversaire de la Révolution. Tirage 10 000
  • 8 février 40           : Yvert PA n° 1 à 5, Michel n° 125 à 129. Dallay PA n° 1 à 5. Série pour la poste aérienne.
  • 1941                     : Yvert n° 196, 198 et 202. Michel n° 144, 146 et 150. Dallay n° 120 à 122. 1ère Série courante. Selon le catalogue Dallay, la date est incertaine, car elle correspond à des tarifs périmés.
  • 1941                     : Yvert n° 183, 191, 192, 194, 195, 197, 199, 200 et 203. Michel n° 131, 139, 140, 142, 143, 145, 147, 148, 151. Dallay 123 à 131. 2ème série courante.
  • 1941                     : Yvert n° 182, 184 à 190, 193, 201, 204 à 207. Michel n° 130, 132 à 138, 141, 149, 152 à 155. Dallay n° 132 à 145. 3ème série courante
  • 21 juillet 41          : Yvert n° 208 à 210. Michel n° 156 à 158, Dallay n° 146 à 148. Série Défense de l’Empire. Tirage 51 000
  • 8 mai 41               : Yvert n° 211 à 214, Michel n° 159 à 162, Dallay n° 149 à 152. Surcharge pour le secours national. Tirage 15 000 (20 000 pour le n° 211)
  • 10 novembre 41  : Yvert n° 215 et 216, Michel n° 163 et 164, Dallay n° 153 et 154. Pétain et baie Mono.
  • 1941                     : Yvert taxe n° 22 à 31, Michel n° 22 à 31, Dallay n° 22 à 31. Timbres taxe
  • 1942 à 44             : Yvert n° 217 à 225. Michel n° 165 à 173, Dallay n° 155 à 163. Série courante sans RF
  • 1942 à 44             : Yvert taxe n° 32 à 37, Michel n° 32, à 37 Dallay n° 32 à 37. Timbres taxe sans RF
  • 22 juin 42             : Yvert PA n° 6 à 8. Michel n° 174 à 176. Dallay PA n° 6 à 8. Pour la protection de l’enfance indigène et Quinzaine impériale.
  • 22 octobre 42      : Yvert PA n° 9 à 16. Michel n° 177 à 184, Dallay PA n° 9 à 16. Poste aérienne sans RF.
  • 26 juin 44            : Yvert n° 226 et 227, Michel n° 185 et 186, Dallay n° 164 et 165. Surcharge pour les Œuvres Coloniales. Tirage 15 000
  • Décembre 44      : Yvert n° 228 à 235, Michel n° 187 à 194, Dallay n° 166 à 173. Série courante précédente surchargée d’une nouvelle valeur.
  • 6 juin 54              : Yvert PA n° 22, Michel n° 220, Dallay PA 22. 10ème anniversaire du débarquement.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.