Pologne: zone d’occupation soviétique 39-41

Le courrier dans la zone occupée par les russes. Source : Kulpinski.net

Fin septembre 1939, les services postaux fonctionnent à nouveau dans la partie occupée par l’URSS (uniquement le courrier local, puis le courrier vers Moscou en Octobre, puis vers l’étranger début 1940 –date exacte incertaine-). Progressivement, les timbres polonais (et les cachets postaux polonais) sont remplacés par des timbres et cachets russes. Pendant deux mois environ, les timbres polonais étaient encore valides dans la partie rattachée à l’Ukraine (1er octobre pour la partie rattachée à la Biélorussie). En Ukraine, les règles étaient moins rigides qu’en Biélorussie, et on trouve des affranchissements mixe, des timbres russes avec des cachets polonais… Dans la partie cédée aux lituaniens en octobre 1939, les timbres polonais ne sont plus utilisables à partir du 28 octobre 39.

Cachet polonais sur timbre russe (5 juillet 40), ville de Rowne (Ukraine) Rivne en ukrainien. Cette ville a été polonaise, puis russe (39-41), puis allemande, rattachée au Reichkommissariat d’Ukraine (41-44), puis soviétique

La plupart des enveloppes/entiers que l’on retrouve actuellement sur le marché sont de nature philatélique (CTO), en particulier les affranchissements mixtes, les affranchissements au mauvais tarif, les entiers avec la figurine polonaise marquée « Niewazny » (non valable), et pas recouvert d’un timbre russe.

Suite à l’invasion de l’Union Soviétique de juin 1940, le Reich a occupé la partie de la Pologne qui avait été annexée par l’URSS. Une partie est rattachée au Gouvernement General (Galicie: région de Lviv -Lwow en polonais, Lemberg en allemand), tandis qu’une autre partie (Région de Rivne -Rowne en polonais) est rattachée au Reichkommissariat d’Ukraine) et que le nord-est du pays (y compris la région de Vilnius, qui avait été annexée par le Pologne en 1938) est rattachée à la Région du Rechskommissariat Ostland. Quant à la région de Bialystok, elle est annexée par l’Allemagne (voir article spécifique)

En Galicie, des cachets de type soviétique ont pu être utilisés temporairement quand cette province a été rattachée au GG suite à la guerre contre la Russie. Quand cette région a été intégrée au Gouvernement General  suite au départ des russes, les allemands ont ajouté le nom de district aux cachets utilisés dans le GG. Dans des petits bureaux, les cachets russes ont parfois continué à être utilisés (après avoir supprimé la faucille et le marteau !). Le 14/11/41, le courrier reprend en Galicie. Une poste de service a fonctionné un an, avant d’être rattachée à la Reichpost du Gouvernement General.

Il est à noter que la partie la plus à l’Est de la partie annexée par la Russie en 1939 n’a pas été rattachée par les Allemands en juin 1941 au Gouvernement General, mais au Reichkomissariat d’Ukraine. Par exemple, la ville de Rowne :

Croix Rouge

Selon un article paru dans Timbres Magazine, le bureau de renseignement permettant aux polonais de la zone russe de communiquer avec ceux de la zone allemande (recherche de prisonniers, de déplacés…) ouvre le 4 septembre 1939 à Varsovie.

Ci dessous une photo prise dans le musée Oskar Schlinder à Cracovie: lettre adressée à la Croix Rouge polonaise pour communiquer entre la zone sous occupation russe et allemande:

Un article du TRST de 1968 indique que de décembre 39 à avril 40, la Croix Rouge a fait office de poste locale dans la région de Staszow (sud de Varsovie): elle revendait les timbres du Gouvernement General avec une plus value pour couvrir les frais !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.