Timbres du General Gouvernement 39-44

Une partie de la Pologne deviendra le Gouvernement Général (environ 13 millions d’habitants) , zone contrôlée mais non annexée par le Reich (date de création officielle: 26 octobre 1939). Des timbres spécifiques y seront utilisés à partir du 1er décembre 39 (les timbres du Reich, qui avaient été utilisés quelques jours auparavant, continueront à être tolérés jusqu’au 30 septembre 1940; des affranchissements mixtes sont donc possible entre le 1er décembre 39 et l’automne 40). Les villes principales sont Varsovie, Cracovie (capitale), Radom et Lublin.

 

1939 (poste allemande de l’est)

  • 1er décembre      : Michel n° 1, 2, 3, 6, 9, 10, 12, 13 (Yvert n° 17, 18, 19, 22, 25, 26, 28 et 29). Surcharge de timbres allemands, réalisée à Berlin. Retirée de la circulation le 30-9-40
  • 4 décembre        : Michel n° 4, 5, 7, 8, 11 (Yvert n° 20, 21, 23, 24, 27) suite de la série ci-dessus

1940  General Gouvernement

  • 8 mars             : Michel n° 15, 16I, 16II, 17, 18, 20, 21, 23, 24I, 24II, 25 à 30, 32, 33I, 33II, 34a, 34b (Yvert n° 44, 41, 30, 31, 33, 34, 39, 43, 45, 46, 48, 49, 50, 40, 47, 35, 36). Emission provisoire du Gouvernement General. Surcharge  de timbres polonais faite à Vienne. Le but était de surcharger au maximum le timbre polonais pour bien montrer que la Pologne avait disparue ! Des timbres polonais autres que ceux-ci ont été surchargés par des employés de l’imprimerie de Vienne, à titre privé. Michel ne donne pas de chiffre de tirage, d’autres sources indiquent un tirage entre 2488 (Michel n°17) et 3,29Mi (n°33)
  • 18 mars           : Michel n° 14, 19, 22, 31, 35 à 39  (Yvert n° 37, 32, 38, 42, 51 à 55). Suite du tirage ci-dessus
  • 5 aout              : Michel n° 40 à 50 (Yvert n° 56 à 66). Série des monuments. Il existe 4 tirages. Seules les légendes dans les marges diffèrent
  • 5 septembre     : Michel n° 51 (Yvert n° 67). Suite du tirage ci-dessus.
  • 17 aout             : Michel n° 52 à 55 (Yvert n° 68 à 71). Émission de bienfaisance au profit de la croix rouge allemande.
  • 26 octobre        : Michel n° 56 à 58 (Yvert n° 72 à 74). Émission de bienfaisance (pour le fond de culture du Führer !) à l’occasion du 1er anniversaire du GG. Représente la réimplantation des allemands de la Volhynie vers la Warthegau (la Volhynie était sous contrôle russe en 1940, et le Warthegau intégré au Reich).
  • 1er décembre    : Michel n° 59 à 62 (Yvert n°76 à 78). Surtaxe pour le secours d’hiver.

 

1941

  • 20 avril             : Michel n° 65 (Yvert n° 81). Valeur complémentaire à la série des monuments de 1940
  • 22 mai              : Michel n° 63 (Yvert n° 79). Valeur complémentaire à la série des monuments de 1940
  • 10 juillet           : Michel n° 64 (Yvert n° 80). Valeur complémentaire à la série des monuments de 1940
  • 15 aout             : Michel n° 67 et 68 (Yvert n° 59A et 62A). Série courante, avec des couleurs adaptées aux émissions définitives du Reich (émissions anticipées de ce timbre, pour être utilisé sur une carte commémorative émise à la même occasion)
  • 8 septembre     : Michel n° 66, 69 et 70 (Yvert n° 57A, 63A et 67A) Suite de la série ci-dessus
  • 26 octobre        : Michel n° 71 à 82 (Yvert n° 82 à 93). Série courante, émise à l’occasion du 2ème anniversaire du Reich ; ajout de « Deutsche Reich » par rapport aux émissions précédentes.

1942

  • 7 avril                : Michel n° 83A à 88A (Yvert n° 94 à 99). Valeurs complémentaires à la série ci-dessus (Hitler).
  • 20 avril              : Michel n° 89 à 91 (Yvert n° 100 à 102). Émission de bienfaisance (pour le fonds culturel du Führer), à l’occasion du 53ème anniversaire de Hitler.
  • 15 aout             : Michel n° 92 à 95 (Yvert n° 103 à 106). Emission de bienfaisance (pour le fonds culturel du Führer), à l’occasion du 600ème anniversaire de Lublin.
  • 20 décembre    : Michel n° 96 à 99 (Yvert n° 107 à 111). Emission de bienfaisance à l’occasion du 3ème anniversaire du GG. Thématique : la culture dans la région de la Vistule très influencée par les allemands

 

1943

  • 10 avril             : Michel n° 113 et 114 (Yvert 115 et 116). Série courante (monuments)
  • 20 avril             : Michel n° 101 à 103 (Yvert n° 112 à 114). Émission de bienfaisance (pour le fonds culturel du Führer), à l’occasion du 54ème anniversaire de Hitler.
  • 23 mai              : Michel n° 104 (Yvert n° 119). Émission de bienfaisance, à l’occasion du 400ème anniversaire de la mort de Copernic.
  • 26 juin              : Michel n° 110 (Yvert n° 120). Série courante. Identique à la série Mi 83-85 (portrait de Hitler), mais fond lisse
  • 15 juillet           : Michel n° 111 et 112 (Yvert n° 121 et 122). Suite à la série ci-dessus
  • 13 aout             : Michel n° 106 (Yvert n° 124). Emission de bienfaisance, à l’occasion du 3ème anniversaire du parti Nazi dans le GG (émission anticipée de ce timbre, pour être utilisé sur une carte commémorative émise à la même occasion). Représente un bâtiment marquant de chacune des 5 capitales de district.
  • 14 septembre   : Michel n° 105,107 à 109 (Yvert n° 123 et 125 à 127). Suite de la série ci-dessus
  • 26 octobre        : Michel n° 116 (Yvert n° 118). Suite de la série courante des monuments

1944

  • 1944                : Michel n° 86B à 88B. Idem timbres n° 86A à 88A (Série Hitler), mais dentelé 14 au lieu de 12,5. Variante non reprise dans le catalogue Yvert
  • 11 février         : Michel n° 115 (Yvert n° 117). Fin de la série courante des monuments
  • 20 avril             : Michel n° 117 à 119 (Yvert n° 128 à 130). Émission de bienfaisance, à l’occasion du 55ème anniversaire de Hitler
  • 15 juillet           : Michel n° 120 à 124 (Yvert n° 131 à 135). Émission de bienfaisance (pour le fonds culturel du Führer). Personnages  historiques allemands ayant influencé l’apport de la culture allemande dans la région de la Vistule.
  • 26 octobre        : Michel n° 125  (Yvert n° 136). Émission de bienfaisance, à l’occasion du 5ème anniversaire du General Gouvernement (château de Cracovie). Les timbres furent acheminés de Vienne à Cracovie le 25 octobre. Seuls un millier de feuillet arrivèrent. Les seules vrais oblitérations sont sur des lettres du 1er jour (dont 1000 avec une vignette de recommandation KRAKAU 3c, et un cachet d’arrivée à Lorch, le 31.10.44-15. Les lettres vers d’autres adresses (avec ou sans cachet commémoratif) sont généralement fausses. Un stock de  150 000 feuillets disparu vers l’Est, puis réapparu à l’Ouest après la guerre
  • 1944                : Michel n° I à III (Yvert n° 137 à 140). Non émis : étaient en cours d’impression lorsque le besoin disparu. Les timbres ont été vendus après la guerre par l’imprimerie de Vienne.

 

TIMBRES OFFICIELS

  • 1er avril 40        : Michel n° D1 à D12 (Yvert n° S10 à S21)
  • 5 avril 40          : Michel n° D13 à D18 (Yvert n° S22 à S24)
  • 22 juillet 40       : Michel n° D20, D22 à D24 (Yvert n° S5, S7 à S9)
  • 5 aout 40          : Michel n° D17 à D19, S21 (Yvert n° S1 à S4, S6)
  • février 43          : Michel n° D25 à D36 (Yvert n° S25 à S36)

Timbres pour livraisons spéciales (Destinés à récolter une taxe pour les plis délivrés dans les zones rurales). Ont court jusqu’au 28-2-42

  • 1er décembre 40 : Michel n° Z1 à Z4 (Yvert n° T1 à T4)

 

Ghetto de Lodz

Dans la ville de Lodz (Litzmannstadt en allemand), le ghetto a utilisé des timbres spéciaux. Ce ghetto fut mis en place en février 1940. Son administration était du ressort de la population juive, sous la responsabilité du « doyens de juifs ». Les allemands nommèrent Rumkowski. Afin de traiter le courrier des juifs (sous la responsabilité des allemands), une vignette postale fut mise en service à partir du 9 mars 1944 (elle devait être apposée sur le courrier des juifs avant que celui-ci ne soit remis aux allemands). Mais il semblerait que tous les timbres ont été récupérés (vendus) par les SS. Ils n’existent donc pas sur lettre. L’ouvrage « la résistance anti-hithérienne à travers les timbres » indique qu’il existe 2 séries: une comprenant 2 timbres émis le 9 mars 44 et destiné à la correspondance à l’intérieur du ghetto et une deuxième série de 3 timbres qui fut confisquée par la Gestapo. Le timbres ci-dessous serait un 3ème modèle de timbres, non reproduit dans cet ouvrage publié par la F.I.R. Le Ghetto de Lodz n’était pas

 

Entiers postaux (numéros du catalogue  Michel)

Avant le déclenchement de la guerre, les entiers représentaient des villes polonaises qui seront intégrées au Reich après l’invasion de la Pologne ont été émis :

Entiers allemands ou polonais surchargés

  • Décembre 39    : P1, P2. Série Hindenburg surchargée
  • Février 40          : U1 (enveloppe polonaise surchargée)
  • Mars 40            :P3, P4 (carte polonaise surchargée)
  • Octobre 40       : P5, P6, P7 : idem, mais avec le mot ‘POSTKARTE ‘ en plus

Visuels spécifiques

  • Octobre 40       : P8 (Cracovie 12 gr), P9 (Lublin, 30 gr)
  • Février 41        : P10, P11. Idem ci-dessus, mais A (de POSTKARTE) sans trait
  • Juin 41             : U2  Enveloppe avec un visuel de Cracovie (3 tirages : VI 41, III42 et X43)
  • 1942                : P12 Il existe 3 tirages (II 41, III 42 et I 44)
  • 1944                : P13 Hitler, 12 Gr violet

1 commentaire sur “Timbres du General Gouvernement 39-44”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.