Monténégro, italien puis allemand

Monténégro italien puis allemand

Occupation italienne

Après la partition de l’État de Yougoslavie, le Monténégro a été occupé par les troupes italiennes le 17 avril 1941 (entrée des troupes italiennes à Cetinje –Cettigne en italien-). Ce territoire correspond plus ou moins à l’ancien territoire du Monténégro  (avant la guerre de 14-18), moins une partie cédée à la Croatie et une autre à l’Albanie. Le 22 mai 41, le Monténégro devient un Haut Commissariat (sous la « protection » des troupes italiennes), puis, après une courte période « d’indépendance », devient un Governatorato le 29 octobre 41 (administration militaire italienne). De juin 41 à mai 43, des timbres, soit yougoslaves soit italiens, sont surchargés. Le 9 mai 1943, une série originale imprimée à Rome illustre la Couronne des montagnes, œuvre du prince-­évêque-poète national, Petar Petrovié Njegos.

Noté 5 sur la carte de droite

Les fausses surcharges sont fréquentes sur toutes les séries.

1941

  • 16 juin             : Michel n° 1 à 14 (Yvert n° 1 à 14). Timbre yougoslaves surchargés Montenegro  17-IV-41 XIX (date de la capitulation de la Yougoslavie). Les catalogues italiens indiquent un tirage de 100 000 ex pour les 6 premières valeurs, de 10 000 pour les 6 suivantes et de respectivement 1 000 et 2 000 pour les deux dernières
  • 16 juin             : Michel n° 15 à 22 (Yvert PA n° 1 à 8). Même surcharge, timbres de poste aérienne. Tirage entre 1 000 et 3 000 selon valeur. Le catalogue Michel signale aussi 2 non émis (Michel n° I et II)
  • 16 juin             : Michel A1. Surcharge sur 0,50 Din. Non émis (il existe aussi une surcharge sur un timbre yougoslave de 1,75 dinar)
  • 16 juin             : Michel taxe n° P1 à P5 (Yvert n° T1 à T5). Timbre taxe yougoslave avec la même surcharge. Tirage (selon catalogues italiens) 10 000, 10 000, 10 000, 2 500 et 5 000
  • 24 juin             : Michel n° 23 à 32 (Yvert n° 15 à 23 et PA n° 9). Timbre italiens surchargés en monténégrin « montagne noire » et valeur en lire (on assiste à une « italianisation » du Monténégro, la Lire devenant la monnaie)
  • 24 juin             : Michel taxe n° P6 à P10 (Yvert taxe n° T6 à T10). Timbres taxe italiens surchargés

Un entier yougoslave  (en avril 41) et un italien (en octobre 41) ont aussi été surchargés.

1942 : le Governatorato du Monténégro

  • 9 janvier          : Michel n° 33, A33, B33 et C33 (Yvert PA n° 18 à 21). Timbres yougoslaves (lutte contre la tuberculose) surchargés « Governatorato del Montenegro». Tirage 400 avec surcharge noire, 200 en rouge.
  •  9 janvier         : Michel n° 34, A34, B34 et C34 (Yvert n° 24 à 27). Timbres italiens surchargés en monténégrin « montagne noire » (série Légionnaire surchargée pour commémorer la création du Gouvernorat). Tirage 200 avec surcharge noire, 100 rouge
  • 1942                : Michel n° 35 à 43, III et IV (non repris Yvert). Timbres yougoslaves surchargés en rouge ou en noir « Governatore del Montenegro  Valore in Lire ». Tirage 5000 en rouge  (sauf n° 36: 800 ex), 5000 en noir (sauf n° 36: 3500)
  • 9 janvier          : Michel n° 44 à 51 (Yvert PA n° 10 à 17). Timbres yougoslaves de PA surchargés « Governatore del Montenegro  Valore in Lire ». Tirage 500 ex surcharge rouge, 1 000 noire. Nombreuses fausses surcharges et oblitérations après guerre.

1943

  • 9 mai               : Michel n° 52 à 67 (Yvert n° 28 à 37, PA n° 22 à 27). La couronne des montagnes. (Célébration du roi poète Petrovic-Njegos). Poste aérienne: paysages monténégrins. Les catalogues italiens indiquent un tirage de 16 000 pour les numéros 28 à 37 et 160 000 pour les timbres de PA

Poste militaire italienne

Les catalogues italiens Alès et AICMP répertorient:

PM 14 (juin 41 à septembre 43)

PM 32  

PM 48M (1942)

PM 52 (septembre 42 à septembre 43)

PM 71 (1941, quelques jours en avril)

PM 91M (avril 41 à aout 42)

PM 99 (juillet 41 à décembre 43)

PM 103 (mars à décembre 42)

PM 137 (février 42 à septembre 43)

PM 142 (de fin septembre 42 à fin septembre 43). Basée à Cettigne (Cetinje)

PM 151 (décembre 41 à juillet 43)

PA 155M

PM 200 sez A (septembre 42 à juillet 43). et 206

Occupation allemande

Mais en septembre 43, l’administration militaire allemande prend le relais administration italienne, suivi d’un comité administratif national en novembre 43. Dès le 15 octobre 43, des timbres italiens sont surchargés manuellement à Podgorica -aujourd’hui Titograd (service postal provisoire), puis le 22 novembre 43 des séries yougoslaves d’avant-guerre (Pierre Il) et monténégrines reçoivent des surcharges en allemand (Administration militaire allemande). Selon le catalogue Michel, les bureaux de poste ont fonctionné à Bar, Budua, Cetinje, PodgoriAa et Niksic. Les bureaux de poste de Berane et Rozai ont été fermés par les allemands. Leurs cachets postaux ont été utilisés dans le bureau de Cetinje pour les demandes d’oblitérations philatéliques (C.T.O.). La valeur de ces timbres est d’environ 50% des oblitérations des autres bureaux. Attention, de nombreuses fausses surcharges et fausses oblitérations se rencontrent sur le marché (les oblitérations des grosses valeurs ne sont jamais authentiques).

Noté 5 sur la carte de 1943

La série Michel 1 à 9 a aussi servi à Kotor, avant que cette région n’utilise ses propres timbres.

1943

  • 22 novembre   : Michel n° 1 à 9. Timbres yougoslaves surchargés : « Deutsche Militaer Verwaltung Montenegro ». Plusieurs variantes selon la forme des chiffres surchargés (valeur en Lires)
  • 9 décembre     : Michel n° 10 à 19. Timbres monténégrins (occupation italienne) surchargés « nationaler Verwaltungsausschuss ». Les catalogues italiens et le catalogue Michel indiquent un tirage de 1 000 séries

 

 

1944

  • 22 mai             : Michel n° 20 à 28. Surcharge avec surtaxe pour les réfugiés. Tirage 5 000
  • 31 juillet          : Michel n° 29 à 36. Surcharge avec surtaxe pour la croix rouge. Tirage 5 000

Le 22 novembre 43, un entier italien a aussi été surchargé (rare).

Fin 43, un corps de volontaires monténégrin est créé. Environ 8 000 hommes le composait           

Cetinje est libéré le 13 novembre 44.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.