Finlande: marcophilie

Censures

Censures (le livre de référence, que je ne possède pas, est Die « Postzensur in Finland, de Moxter 1975 »)

Le 20 octobre 1939, introduction de la censure du courrier civil et militaire.

Il existe de nombreuses marques de censures. Pour résumer, soit un texte en suédois et en finlandais dans un rectangle, soit le lion finlandais dans un cercle et un texte autour.

  • Sur le 1er cachet, utilisé entre novembre 39 et janvier 40,  le texte est :

Tarkastettu 20-10-39 Ann. Ase- tuksen N 😮 348 nojalla

Granskat i stöd av Förordningen N 😮 348 av 20.10.39

Ce qui signifie « examiné en conformité avec le décret du 20 -10 -39 » (6 sous-types différents, selon Moxter).

  • Ensuite, le texte (toujours bilingue) est : Sotasensuuria tarkastettu

                                                                          Granskat av krigscensuren

Ce qui signifie « examiné par la censure militaire » (2 sous-types) :

La lettre ci-dessous est étrange : en effet, elle est postée d’une ville suédoise (Haparanda), à destination d’une autre ville suédoise (Stockholm), mais censurée en Finlande (le code RT O sur le cachet de censure signifie que la lettre a été censurée dans la ville finlandaise de Tornio, de l’autre côté de la frontière). Il semble que le courrier du nord de la Finlande, en direction de la Suède, était d’abord transporté de la ville frontière de Tornio (en Finlande), où elle était censurée à la ville frontière de Haparanga (Suède), où elle était affranchie, oblitérée et prise en charge par la poste suédoise.

  • Quant aux cercles avec le lion, le texte autour est « tarkastetuu – granskat » ou « tarkastustoimisto »                                                                                      
  • Les bandes de fermeture sont soit vierges, soit imprimées (plusieurs textes différents)
  • Enfin, on trouve -rarement- des oblitérations « bandes ondulées » sans la moindre mention de lieu ou de date (Kotka 26b killer).  Utilisé près des zones de combats secrets, par exemple lors des combats pour l’ile de Suursaari (Godland en russe, Hogland en suédois).
  • Quant aux courriers vers l’étranger, une censure du Reich s’ajoute à celle de la Finlande.

Suite à l’armistice entre la Finlande et les alliés le 4 septembre 44, il n’y a plus de correspondance entre ces deux pays sauf si l’Allemagne est un pays de transit vers un autre pays (la Suisse par exemple).

(sur le courrier ci dessous, on a une première censure du Reich (dans le sens France – Finlande), puis une censure finlandaise, puis une 2ème censure du Reich (lors du retour à l’expéditeur).

Quant à cette lettre de 1943, de Finlande vers les USA, elle porte une marque de censure finlandaise, une de Berlin et une troisième des USA. Malgré la guerre entre les USA et le Reich, le courrier « passait » donc entre la Finlande et les USA en transitant par le Reich, ce qui est étonnant. Un des censeurs a retiré le timbre.

La carte postale ci dessous, non écrite au verso, est bien sûr purement philatélique (authentique ?). Elle a été postée le 6 février 45, soit 5 mois après la rupture entre les 2 pays :

La censure finlandaise a continué au moins jusqu’à fin 1945, comme le prouve la lettre ci-dessous :

Courriers militaires

La plupart des courriers proviennent des soldats finlandais, expédiés en franchise lors des deux guerres contre l’URSS.

Certaines correspondances ont des timbres de franchise (ces timbres ont été émis à partir de juillet 1943):

d’autres n’ont pas de timbres. L’indication ‘poste aux armées’, permettant d’envoi en franchise, peut être en finlandais (KENTTÄPOSTIA) ou en suédois (FÄLPOST), le 2ème langue du pays

Soldats allemands : avant le 8 juillet 41, les courriers sont affranchis. Après cette date, les soldats allemands bénéficient de la franchise postale.

Les cachets de la Feldpost en Finlande sont assez rares.

Soldats finlandais dans des unités allemandes.

En 1941, 421 finlandais sont intégrés dans la division Wiking.

En 1943, constitution du bataillon de volontaires finlandais de la Waffen SS.

Il y a aussi des finlandais intégrés dans des unités allemandes. Entre autre, des russes d’origine finlandaise et de religion orthodoxe intégrés dans la légion des tartars de la Volga , qui seront passeront sous commandement finlandais en septembre 43.

En 1939, le corps des volontaires suédois est créé (8 400 hommes). La carte ci dessous a été écrite en Finlande, transporté par la poste militaire jusqu’à Tornio dans le nord de la Finlande, et postée en Suède (Haparanga est une ville frontalière de Tornio, où a été censurée la carte). Malgré la mention Fälpost, un timbre a été collé. Il est probable que l’organisme qui a organisé ce transfert et le paiement du timbre est celui dont le logo figure en haut à gauche (Nordic Liberty). Le texte est en suédois

Camps d’internement divers

Camps : lors de l’occupation de la Carélie en 1941, les finlandais ont interné plusieurs milliers de civils russes (dont la langue natale était le russe, pas le Carélien). A Keskitysleiri, à Kutisma, à Vilka (Vitele), à Tervaoja.

Il y a eu aussi bien sûr des camps pour les soldats russes prisonniers des finlandais. Les courriers sont très rares. Stich cite Sotavankien jarjestelyleirit (1 et 2), Sotavankileirit (1, 3, 6, 7, 8, 9, 16, 24 et 32), Sotavankikomppaniat (1 à 65).

Quant aux finlandais prisonniers des russes, ils furent expédiés en Sibérie. Ils ne pouvaient pas écrire. Certains ont été libérés dans les années 50.

De plus, les soldats allemands encore présents sur le territoire finlandais le 15 septembre 1944 ont été emprisonnés (quelques correspondances existent) puis remis aux russes.

Croix rouge

Le premier courrier pour Genève daterait du 19 janvier 41. 15 489 courriers auraient transité par la croix rouge suisse. Ils sont donc difficiles à trouver.

Undercover mail

Selon l’ouvrage d’Entwistle, les volontaires de la division SS Wiking utilisaient comme adresse « de couverture » celle d’une entreprise d’engineering, la oy insinooritoimisto ratas (ainsi que celle d’oy inginiorbtran ratas)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.