Dodécanèse : rappel historique

Dodécanèse

Les principales iles sont Astypalée (Stampalia), Chalki (Calchi), Kalymnos, Karpathos (Scarpanto), Kasos (Caso), Kastellorizo (Castelrosso), Kos (Cos), Leros (Lero), Lipsoi (Lisso), Nissiros (Nisori), Patmos (Patmo), Rhodes (Rodi), Symi (Simi) et Tilos (Piscopi) : les noms italien sont entre ( )  

 

Sous occupation italienne depuis la guerre italo-turque de 1911. Elles sont rattachées à l’Italie depuis le traité de Lausanne, en 1923.

Durant cette période, la poste italienne se charge du courrier. Depuis 1923, il n’y avait plus de raison d’émettre des timbres spécifiques pour ces iles, mais en 1929 le gouvernement italien, pour bien montrer qu’il est une puissance coloniale, décide d’émettre à nouveau des timbres, soit surchargés RODI, soit surchargés ISOLE ITALIANE  DELL’EGEO, soit plus rarement avec un visuel spécifique. Les timbres « Rodi » et « Egeo » sont utilisables dans toutes les ides du Dodécanèse.

Rhodes est une base militaire et aérienne et le siège du gouvernement italien pour les iles du Dodécanèse, des Cyclades et des Sporades du Nord

Leros une base aéronavale

En aout 43, Churchill  décide de lancer une opération contre les iles italiennes du Dodécanèse (opération Acolade). Craignant un retournement des troupes italiennes, les allemands envoient des troupes sur l’ile de Rhodes, qui forcent les italiens à se rendre le 11 septembre après quelques jours de combats

Les opérations commencent le 8 septembre 43 (à cette date, il y a plus de 50 000 soldats italiens dans les iles du Dodécanèse)

Les anglais occupent Kos, Leros et Samos, mais en sont délogés par les troupes allemandes entre Octobre et Novembre 1943, entrainant de nombreux prisonniers anglais et italiens (qui s’étaient ralliés aux anglais). Seule l’ile de Castellorizo, à écart, reste sous contrôle des alliés (une partie de la population s’était réfugié à Gaza). Les allemands administrent alors les iles avec l’aide de fascistes italiens (chemises noires)

Les anglais ne reviennent qu’en mai 45, et administrent les iles jusqu’en 1947

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.